Le covoiturage en Belgique

Continuons notre tour d’horizon du covoiturage dans le monde. Après l’Allemagne, où l’on trouve des sites leaders à 800 000 inscrits et des municipalités engagées, voyons le cas de la Belgique. Le second exemple s’inscrit dans la catégorie du covoiturage dynamique dont nous avions parlé précédemment avec le cas de Covivo.
En 2007, 13 % des Flamands effectuent leurs déplacements domicile-travail en covoiturage. Généralement, le covoiturage se fait entre collègues de travail (7.1 %) et entre membres d’une même famille (5.7 %).

Le site principal en Belgique est http://www.carpoolplaza.be mis en place par Taxistop. Il couvre la Wallonie et les Flandres. En s’enregistrant, les usagers déclarent leurs horaires et leurs itinéraires.

Le service identifie alors :
• Les itinéraires communs ;
• Les tranches horaires communes ;
• La situation conducteur ou passager de l’usager ;
• Les possibilités d’appariement au sein d’une même entreprise ou en dehors.
Ainsi, on peut noter que :
• Le service effectue l’appariement selon l’itinéraire et non en fonction des adresses ;
• Il est possible de faire du covoiturage avec des salariés d’une autre entreprise ;
• Il est possible de trouver de nouveaux covoitureurs pour des futurs trajets.

En 2007, environ 41 000 personnes étaient inscrites sur le site, dont 11 000 l’utilisant réglièrement (au moins une fois par semaine).

Taxistop a développé son propre système informatique SmartPool6. Cet outil permet de mettre en place un service de covoiturage qui peut être développé au niveau régional et mis à disposition via internet. Les entreprises et les particuliers peuvent ainsi avoir un accès direct à la banque de données covoiturage.

De cette manière, toutes les demandes des entreprises et des particuliers d’une même région peuvent être regroupées dans une banque de données commune et être centralisées afin d’optimiser la qualité des listes d’appariement produites.

Les appariements ne sont pas uniquement basés sur les codes postaux : l’outil dispose d’un module de calcul d’itinéraire qui permet les prises en charge en cours de route. Le programme est multilingue, l’interface utilisateur est adaptable et les données géographiques spécifiques à la région utilisant le système peuvent être intégrées.

Smartpool propose également un système d’observation et de suivi. À chaque nouvelle demande, les dossiers des personnes n’ayant pas pu être aidées dans un premier temps sont automatiquement pris en charge.

Trois critères fondamentaux sont retenus pour les appariements :
• Le trajet effectué : sur la base d’un algorithme routier (avec utilisation des données géographiques Tele Atlas) le logiciel recherche les personnes avec un trajet (ou partie de ce trajet) domicile-travail commun. Le logiciel a été développé pour permettre aux personnes de prendre un passager en cours de route ;
• Les horaires : tranches horaires ou horaires d’équipages ;
• La possession ou non d’un véhicule : chauffeur, passager ou les deux.

À cela s’ajoute des critères plus personnels (fumeur ou non, etc.).

Source : Etude du centre d’Etudes sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques (Certu – Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire), “le covoiturage dynamique – étude préalable avant expérimentation”, 2009.

Publicités

Une réflexion sur “Le covoiturage en Belgique

  1. Pingback: Aux Etats-Unis, des voies réservées et des parcs-relais pour le covoiturage « Covoituragedynamique's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s