Covoiturage : ce que les études ne montrent pas

Une étude récente a montré que le nombre de « covoitureurs » a diminué au cours des trente dernières années. Mais si l’on se penche sur l’histoire du covoiturage, les tendances sociales, démographiques et économiques, on se rend compte qu’il y a plus qu’un chiffre à retenir de cette pratique.

La dernière étude sur le sujet, publiée aux Etats-Unis, montre que le covoiturage n’a pas été la révolution qu’on attendait en matière de transport. Pourtant, 49% des Américains déclarent avoir déjà utilisé le covoiturage pour se rendre au travail. C’est pourquoi il est nécessaire de s’intéresser au contexte. La principale chute dans le nombre de « covoitureurs », par exemple, à eu lieu entre 1980 et 1990. Celle-ci est en grande partie due à une baisse de l’implication du gouvernement fédéral, à des facteurs économiques et des bouleversements démographiques.

De plus, le nombre de covoiturages a augmenté entre 1990 et 2000 – mais pas autant que le nombre de gens se rendant au travail. Enfin, il semble que depuis 2005, le pourcentage de travailleurs américains à pratiquer le covoiturage ait augmenté également.

Facteurs économiques et politiques

Les fluctuations du niveau de vie des Américains, de même que celles du prix du carburant ont un effet indéniable sur le covoiturage. Cette pratique représente, en effet, un véritable avantage financier.

De manière moins évidente, les changements démographiques influent sur la pratique du covoiturage. Un exemple de cela est le ratio voiture/habitants. Dans les trente dernières années, le nombre de voitures particulières a augmenté plus vite que la population. Ce chiffre a augmenté de 60% depuis 1980 alors que le nombre d’Américains n’a augmenté que d’un tiers. Cela, combiné à la tendance à la migration en banlieue et à la décentralisation des emplois, nous éclaire sur le déclin supposé du covoiturage. Les emplois du temps sont devenus plus flexibles, les prix des voitures, plus abordables et la plupart des foyers comptent aujourd’hui deux salaires (souvent gagnés à deux endroits différents) : le covoiturage est donc devenu de moins en moins attractif.

Enfin, penchons nous sur la politique du gouvernement en matière de covoiturage. Jusqu’à 1980, la politique publique avait une influence positive sur cette tendance. Dans les années 1940, par exemple, le gouvernement à travaillé avec les industries privées pour favoriser cette pratique. Une campagne de publicité y a même été dédiée. A la fin de la guerre, on estime que huit millions de dollars, issus de fonds privés, ont été dépensés pour soutenir les efforts de préservation de l’énergie.

Dans les années 1970, la crise de l’énergie a ramené le covoiturage dans le champ de vision du gouvernement. L’administration des Présidents Nixon et Carter ont encouragé les initiatives de covoiturage en finançant des associations.

Pour expliquer les résultats de l’étude mentionnée plus haut, un dernier point s’impose : le questionnaire qui a servi de base à cette étude demandait aux répondants « Quel moyen de transport utilisez-vous pour vous rendre sur votre lieu de travail ? ». Il est probable qu’un nombre non négligeable de gens qui ont choisi le covoiturage le pratiquent de manière irrégulière. Or, l’étude ne prend pas en compte les moyens de transport occasionnels.

La tendance d’aujourd’hui

Depuis 2001, le pourcentage d’Américains qui choisissent le covoiturage pour se rendre sur leur lieu de travail est relativement stable et se situe autour de 10%. Cette stabilité laisse espérer que l’opinion des Américains sur le covoiturage peut évoluer en même temps que leurs situations financières, durées de transport… Le covoiturage a encore de beaux jours devant lui !

Etude publiée dans : http://www.urban-transportation-monitor.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s