La coordination des nouvelles mobilités par les collectivités, nécessité et applications

Crédit photo : Transpole

Coordination : voilà un concept clé dans la réflexion et la mise en place des nouvelles mobilités en général et du covoiturage en particulier. Concevoir des solutions innovantes de mobilité et des outils utilisés par les usagers passe par une concertation et un travail avec l’ensemble des acteurs impliqués, qu’ils soient institutionnels, économiques ou associatifs. Si certaines initiatives peinent à décoller, c’est parfois en raison de difficultés rencontrées avec des partenaires de nature et de priorités différentes, ainsi que décrit dans l’ouvrage Les transports, la planète et le citoyen. En finir avec la galère, découvrir la mobilité durable de Ludovic Bu, Marc Fontanès et Olivier Razemon.

Aussi les collectivités territoriales se saisissent de cette question et cherchent à mettre en place des instruments adaptés aux besoins des usagers et aux enjeux liés aux nouvelles mobilités. La communauté urbaine Lille Métropole, par exemple, a adopté en avril 2011 son plan de déplacement urbain (PDU), document qui définit les grandes orientations de l’agglomération pour la décennie pour près de 3 millions d’habitants, en intégrant l’aire métropolitaine de Lille. Ce document s’intéresse non seulement au transport, mais plus largement, à la mobilité – la délégation de service public à Keolis d’ailleurs est dite de mobilité et non de transport. A ce titre, elle intègre les nouvelles formes de mobilité telles que le vélo et le covoiturage.

L’accent est mis sur les mouvements pendulaires qui représentent 20 à 25% des trajets quotidiens. Les trajets domicile/travail sont ceux qui sont les plus réguliers et auxquels les collectivités territoriales peuvent apporter un maillage davantage ciblé. Une quinzaine de sites proposent du covoiturage dans la région de Lille (de covoiturage.fr à carpooling.fr en passant par covivo.eu) : l’enjeu est de permettre l’intermodalité et la multimodalité de façon à ce que conducteurs et passagers coordonnent leurs déplacements jusqu’au dernier kilomètre. Cela passe par la mise en place de plateformes de mobilité, à l’image de Transpole, fournissant une information exhaustive sur les diverses solutions de mobilité qui s’offrent à l’usager. Le site, simple d’accès et d’utilisation, croise des informations relatives aux transports en commun (train, métro, tram, bus) ainsi qu’au vélo, au covoiturage et à l’autopartage. Le covoiturage s’y intègre bien compte tenu de la taille de l’aire urbaine et peut constituer un mode de transport en complément du train ou du vélo. Cet effort de coordination, complexe, est indispensable alors que l’époque du tout voiture est révolue, et les collectivités l’ont bien compris.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s