Grève, essence limitée… pensez au covoiturage !

C’est déjà la deuxième crise de l’alimentation en carburant depuis que nous tenons ce blog. La fois précédente, c’était un conflit chez Total qui avait menacé de pénurie d’essence le pays, et nous avions alors déjà incité nos lecteurs et les autres à se pencher sur le covoiturage, qui permet tout à la fois des économies d’argent (1 700 euros par an pour un trajet covoituré à 3 !) et d’émissions de Co2 (4 tonnes de Co2 en moins pour ce même cas d’un trajet à 3). 01Net rapportait aujourd’hui que les principaux sites de covoiturage ont vu leur trafic doubler depuis le début de la crise, avec pour le leader du secteur covoiturage.fr un passage de 30 à 60 000 visites par jour !

Alors il faut y aller, mobiliser ses collègues, trouver une association locale (les collectivités sont nombreuses à soutenir les initatives de covoiturage, et pour cause, leur budget en baisse ne leur permettra pas d’assurer des transports en commun partout – on voit bien ici que le covoiturage est complémentaire plutôt que concurrent des transports), joindre ses voisins. Si toutes ces démarches vous semblent un peu fastidieuses et vouées à l’échec, nous vous suggérons alors de passer la seconde et d’adopter le covoiturage dynamique, ou e-covoiturage.

Celui-ci vous permet , via un smartphone équipé de la 3G et de la géolocalisation, de trouver sur votre trajet des offres de covoiturage, le règlement du « voyage » pouvant même s’effectuer numériquement grâce à un porte-monnaie virtuel géré par l’entité qui organise le covoiturage. Cette vidéo vous montre par exemple comment cette synchronisation de l’offre et de la demande peut se passer sur un trajet domicile-travail… plutôt séduisant et flexible.

DynamicsAuto

 

 

 

Covisoft : le covoiturage dynamique en action

Voici une vidéo de démonstration de Covisoft, l’application d’e-covoiturage développée par Covivo, dont nous vous avons parlé à plusieurs reprises. En combinant technologie GPS, codification des lieux de départ et d’arrivée et l’envoi d’un SMS à un serveur, il est possible d’optimiser la rencontre entre l’offre et la demande de covoiturage.

 

Usage de l’é.covoiturage from Equipe Itinisère on Vimeo.

DynamicsAuto

Renault s’essaye au covoiturage dynamique

Renault lance le 24 octobre prochain à Guyancourt une expérimentation de covoiturage dynamique. La direction a fourni à VilleFluide, l’opérateur technique, un fichier de 7 500 adresses des domiciles des salariés du Technocentre et 1 500 adresses ont été sélectionnées en fonction de la densité des trajets communs théoriques. Chacun des salariés concernés a alors reçu un questionnaire en ligne l’invitant à préciser son trajet véritable et ses créneaux horaires. Objectif : identifier des lignes de covoiturage sur un échantillon de 150 répondants qui participeront au pilote pendant trois mois.


Avec le covoiturage dynamique, les mises en relation entre passagers et conducteurs potentiels s’effectuent en temps réel, via les téléphones mobiles de dernières générations qui embarquent la fonction de géolocalisation. Ce sont avant tout les trajets domicile-travail qui sont concernés. Plus le nombre de personnes inscrites sur une ligne est important, plus la qualité du service, dans les deux sens, est assurée.

Les expérimentations se multiplient. Covivo, Pentila, Comuto ou encore OnePlusOne Technologies sont autant de nouveaux opérateurs du covoiturage dynamique qui permet de traçer les usages. C’est d’ailleurs grâce à cette traçabilité que OnePlusOne Technologies propose de verser aux passagers une prime carbone correspondant à la valeur de la réduction d’émission de CO2 sur le marché secondaire des unités de réductions d’émission.

Source : Miroir Social

Dynamics Auto

Du covoiturage par GPS avec Covivo

La société Covivo de Pompey en Meurthe et Moselle a conçu un système de covoiturage dynamique par GPS. Pourquoi le covoiturage ne marche pas ? Covivo répond à cette question et propose une solution innovante (e-alsace).

Covivo est un projet qui bénéficie de l’aide de l’Association Territoire Projet, la Grande Sapinière et la CCI 54.
Avec le système Covivo, une personne désirant se rendre d’un point A à un point B, fait sa demande sur un site Internet après inscription. Si un conducteur équipé du GPS passe à proximité de l’endroit où cette personne se trouve, il peut être rédirigé vers elle s’il le désire pour le conduire au point B. Puis arrivé à destination, le GPS redirigera le conducteur vers sa destination initiale.

Mais plutôt que de long discours, découvrons cette innovation en images :

DynamicsAuto

Une nouvelle solution de covoiturage

Covivo propose un service de covoiturage comme beaucoup d’autres Openride, Avego, flinc… déjà évoqué sur GreenIT.fr.

Covivo se distingue de ses congénères par quatre points forts:
1° La sécurité mis en avant en tant qu’aspect prioritaire, pour éviter es désagrément d’utilisation: les participants doivent adhérer à une charte, les systèmes d’assurances, d’impositions… sont très clairement expliqués dans le site, la répartition des coûts est définie à l’avance par le site (incluant détours) et est compensée par portemonnaie électronique sans échange entre passager et conducteur.

2° La covibox, sorte de boitier GPS qui en plus des fonctions classiques de navigation, propose, à la manière des taxi urbains, les passagers à prendre en charge au véhicule enregistré le plus proche. La covibox en profite pour calculer la distance et la durée du détour pour effectuer la prise en charge. Libre alors au chauffeur d’accepter ou de refuser le covoiturage en connaissance de cause directement depuis son équipement. A défaut de covibox, un classique système de SMS est proposé.


3° Un positionnement clairement régionaliste « grand-Est de la France », jouant notamment sur les flux de travailleurs transfrontaliers
4° Une offre professionnelle, proposant la mise à disposition d’un intranet de covoiturage clé en main.

Est-ce que cela sera suffisant pour se créer une place de choix dans un marché déjà très dense?

Source : Green IT

DynamicsAuto